Bruxelles

P roficiat! U bent nederlandstalig vanaf vandaag!», déclare Erik De Velder, professeur de néerlandais à la Maison du Néerlandais, en remettant à la dizaine de commerçants bruxellois leur petit «diplôme».

Voilà en effet trois mois que Stéphanie, Bénédicte, Sebastin, Nathalie, Yvette et les autres suivent des cours de néerlandais dispensés par «Het Huis van het Nederlands». Au terme du premier module de cours (NdlR: l'année est divisée en trois modules), les commerçants sont très satisfaits. «Je me sens plus à l'aise avec les clients néerlandophones et cela me permet aussi de les mettre à l'aise. De plus, 60 pc des mes collègues sont néerlandophones. Maintenant, c'est plus facile pour moi de dialoguer avec eux», confie Nathalie, vendeuse chez C&A. Et Yvette, vendeuse à l'Innovation, de renchérir, «Les cours sont très pratiques et très interactifs. Maintenant j'ose m'exprimer dans l'autre langue».

Geralda De Vos, responsable du projet pour la Maison du Néerlandais, explique que «l'année dernière, la Maison du Néerlandais et le Brussels Town Centre Management ont mené une enquête dans le centre ville. Il s'est révélé qu'il y avait un réel besoin d'accentuer la visibilité du néerlandais chez les commerçants. Nous avons donc mis en place ce projet de «Nederlands in de winkelstraten».»

Aussi aux urgences?

En collaboration avec plusieurs partenaires, un courrier et des mails ont été envoyés aux commerçants pour les inviter à s'inscrire aux cours. En tout, une centaine se sont inscrits. Après avoir passé un test de niveau (NdlR: il y en a six), ils ont été répartis en groupes de quinze. En outre, «pour les motiver à suivre le module jusqu'au bout, les 100 € d'inscription leur sont remboursés: 50 € sous forme de subvention et le restant à la fin du module», ajoute Mme De Vos.

«Mes cours sont basés sur la pratique orale. Après un module, les commerçants ont déjà un bon niveau. Cela devient même naturel. Hier, je me suis rendu dans le magasin d'Yvette et j'ai constaté qu'elle s'en sortait très bien avec les clients néerlandophones», se félicite M. De Velder.

D'autres projets sont en cours. Ainsi, la Maison du Néerlandais pourrait dispenser des cours à l'intention des commerçants du Shopping de Woluwe. De même, les services d'urgence des hôpitaux bruxellois pourraient aussi bénéficier de cette formation.

Le second module commence le 23/1. Rens.: Maison du Néerlandais, 23 rue Philippe de Champagne, 1000 Bruxelles. 02.501.66.74.

Webwww.huisnederlandsbrussel.be

© La Libre Belgique 2005