Bruxelles

La Grand-Place avait été en travaux durant un an pour nettoyer et restaurer les façades du côté Roy d’Espagne. De grandes bâches, reproduisant fidèlement les sept maisons, recouvraient les échafaudages.

Une fois les travaux terminés, la Ville de Bruxelles via son échevin de l’Urbanisme Geoffroy Coomans de Brachène (MR) a lancé un appel à projets pour offrir ces bâches. Les gagnants sont aujourd’hui connus et proposent des idées plutôt originales pour les réutiliser.

Le collectif d’étudiants de La Cambre/Horta Baya a ainsi été sélectionné car il souhaite utiliser une partie de la bâche comme élément de construction pour une structure mobile polyvalente, à savoir une yourte (une tente mongole). Cette yourte sera mise gratuitement à disposition d’associations pour un espace d’accueil, d’information, de repos et même de spectacle.

Le deuxième projet sélectionné ambitionne de créer du mobilier de jardin avec les morceaux de bâche. C’est une idée de l’ASBL "Out of the Box" et de l’ASBL "Quartier des arts" .

Les ateliers "Out of de box" prennent en charge des jeunes en décrochage scolaire. Ces jeunes créeront donc des produits dérivés avec ce matériel de récupération.

Enfin, le dernier projet est le fruit d’une collaboration entre un designer du Centre de la mode et du design (MAD) et de l’Entreprise de travail adapté (ETA). Ensemble, ils ont le projet de créer des sacs en toile de bâche. Leur intention est de divulguer et promouvoir leur attachement à la capitale à travers un sac réutilisable. Une façon de faire porter une partie du patrimoine culturel sur les épaules des touristes.