Bruxelles

Une centaine de demandeurs d'asile afghans occupent lundi, depuis 09h00, l'église Sainte-Croix située à proximité de la place Flagey, à Ixelles. Il s'agit d'une partie du groupe d'Afghans qui ont été expulsés vendredi dernier de leur squat de la rue du Trône, à Ixelles. La police bloque actuellement l'accès à l'église. Les Afghans qui s'y trouvent sont autorisés à quitter les lieux, mais ne pourront pas les réintégrer ensuite.

Le curé de l'église Sainte-Croix a en effet avisé les autorités communales de la présence de réfugiés afghans dans l'édifice et a demandé aux occupants de quitter les lieux pour 16h00, sous peine d'être ensuite évacués par la police. Parmi les Afghans présents se trouvent des familles avec des enfants.  

La centaine de réfugiés et demandeurs d'asile afghans qui s'était installée lundi matin dans l'église Sainte-Croix à Ixelles a quitté d'elle-même l'édifice. Un accord avait été passé avec les autorités de l'église pour que les occupants quittent les lieux pour 16h. Les manifestants se sont exécutés et se concertent actuellement pour une solution de réhébergement. Il s'agit d'une partie du groupe d'Afghans qui ont été expulsés vendredi dernier de leur squat de la rue du Trône, à Ixelles.

Le dispositif policier qui avait été installé devant l'église a été levé.