Bruxelles

La Galerie Tintin, inaugurée il y a deux ans place du Grand Sablon à Bruxelles, ouvre pour la première fois ses portes à un auteur "étranger": Jean Graton, créateur notamment de Michel Vaillant. Vingt couvertures du Journal Tintin, créées par Jean Graton, ont en effet été reproduites par la Fondation Jean Graton. Le partenariat entre Tintin et Jean Graton s'imposait. Car pour réaliser ce travail, la directrice artistique de la Fondation, Dominique Chantrenne, a vite constaté qu'une reproduction de ces couvertures n'était pleinement réussie qu'en y laissant le logo du Journal Tintin. "Le dessin est construit dans un esprit d'affichiste. C'est clairement pensé avec le logo rouge en haut à gauche", explique Mme Chantrenne.

Moulinsart, la société gérant les droits de l'œuvre d'Hergé, a marqué son accord et les vingt reproductions sont donc exposées à la Galerie Tintin.

Les couvertures ont orné l'hebdomadaire "des jeunes de 7 à 77 ans" entre 1953 et 1969. "A cette période-là, Jean Graton réalisait environ un quart des couvertures du Journal", situe Philippe Graton, fils de l'auteur et directeur de la Fondation Jean Graton. "Il y avait d'autres auteurs plus expérimentés au Journal, mais mon père avait le talent pour créer une couverture dynamique, avec un gros travail de composition et d'avant-plan", souligne-t-il.

Jean Graton, originaire de Nantes, a fêté son 95e anniversaire l'été dernier. Il a débuté au Journal Tintin en 1953. Les vingt couvertures sélectionnées ici se situent toutes dans l'univers automobile, bien que Michel Vaillant n'apparaisse dans le magazine qu'en 1957. "Jean Graton réalisait également des aventures de cape et d'épée, des récits en Afrique..., mais pour cette première série, nous avons choisi de nous concentrer sur la course automobile", ajoutent Dominique Chantrenne et Philippe Graton.

Chacune des vingt couvertures est reproduite à 500 exemplaires, sous un format de 70X50 cm.