Bruxelles

La nouvelle gare de Bruxelles-Luxembourg a été inaugurée en grande pompe mercredi matin, en présence du ministre des Entreprises publiques Steven Vanackere, de l'Administrateur délégué de SNCB Holding Jannie Haek et du président de la SA Moulinsart Nick Rodwell. Une fresque signée Hergé, et datant de 1932, a été dévoilée à l'occasion de cette inauguration et trônera désormais à l'entrée de la nouvelle gare. "C'est la fin de 15 ans de travaux que nous célébrons aujourd'hui", explique Michael François, porte-parole de SNCB Holding. Des travaux très clairement liés au quartier où la gare se trouve et à l'implantation du Parlement européen à proximité.

Née "Gare du Quartier Léopold", la gare de Bruxelles-Luxembourg est l'une des plus vieilles gare d'Europe, indique-t-on à la SNCB. Son ancienne façade est d'ailleurs classée, même si la nouvelle gare et son entrée principale se trouvent désormais quelques mètres plus loin, sur la rue de Trèves. Les travaux, débutés en 1993, ont totalement redessiné le visage de la gare qui se veut désormais modèle en terme d'innovations technologiques et sécuritaires. "La nouvelle architecture des lieux offre une visibilité transversale qui accentue le sentiment de sécurité", poursuit Michael François. "A cela s'ajoute également un système de caméras de surveillance et un système de sécurisation électronique des guichet qui permet de rendre la vitre totalement opaque en moins d'une seconde. Seules les gares de Bruxelles-Central et de Bruxelles-Luxembourg en sont équipées".

Désormais souterraines, et recouverte d'un mall piétonnier, la nouvelle gare de Bruxelles-Luxembourg dispose de "multiples protections acoustiques afin d'éviter toute nuisance sonore dans les immeubles mitoyens", indique la SNCB. Elle se veut également totalement adaptée aux usagers à mobilité réduite. Les cyclistes disposeront quant à eux d'un parking vélo sur le mall piétonnier et à l'entrée de la gare. Le coût total des travaux s'élève à 45 millions d'euros. Actuellement fréquentée par 13.000 voyageurs quotidiens, la SNCB espère porter à 30.000 le nombre de personnes qui utiliseront la nouvelle gare.

Année de la BD et 80e anniversaire de Tintin obligent, l'inauguration de la nouvelle gare du quartier européen s'est clôturée par le dévoilement d'une fresque géante qui accueillera désormais les voyageurs à l'entrée principale. La fresque est signée Hergé et date de 1932. Elle représente une visite de Saint-Nicolas à Bruxelles, accueilli par la foule, les journalistes et une poignée de personnalités officielles de la ville. Elle fut publiée par Hergé dans le journal Le Soir le 27 octobre 1932. L'observateur averti y trouvera notamment Quick et Flupke, perdu dans la foule ainsi qu'un des Dupont, même si le dessin des célèbres policiers qui, en 1932, viennent de faire leur apparition dans les aventures de Tintin, a par la suite légèrement évolué. "A l'époque, ils ne s'appellent d'ailleurs pas Dupont et Dupond mais X33 et X33 bis", a commenté l'un des membres de la SA Moulinsart. "Bientôt peut-être, cette fresque et la gare de Bruxelles-Luxembourg seront le point de départ des visiteurs qui viendront visiter le musée Hergé à Louvain-la-Neuve", a-t-il ajouté.