Bruxelles

Un bâtiment qui se redonne à la ville. Tel est l’objectif de l’ambitieux projet de réhabilitation de la Meunerie Moulart, sur le canal d’Anderlecht. Les architectes du cabinet Bodgan & Van Broeck, sélectionnés pour la rénovation, n’ont pas froid aux yeux. Ils prévoient, par exemple, de placer un bassin ainsi qu’un jardin ouvert au public sur le toit de l’édifice. Inscrite dans le cadre du projet Port Sud, la reconversion de la Meunerie, construite en 1903 "doit créer une nouvelle dynamique sociale, économique et culturelle à Anderlecht" soutient Fabrice Cumps, premier échevin de la commune.

Lors de son ouverture en janvier 2014, l’ancienne usine abritera à la fois des entreprises et un centre culturel dédié aux aspects singuliers des quartiers du canal. Quinze PME pourront s’installer dans des locaux s’étendant sur plus de 3 000 mètres carrés. La création d’un chantier d’innovation fluviale est aussi prévue. Il s’inscrira dans une démarche d’insertion professionnelle qui associera la construction d’embarcations en bois ainsi qu’un chantier de construction historique d’une péniche. Au total, cent emplois seront créés. En parallèle, Le "centre d’interprétation", un lieu public conçu comme un espace de découverte, accueillera de nombreuses activités autour d’ateliers ou d’expositions multimédias etc. Dans ce centre, le but est de mettre les habitants du quartier à contribution. La cafétéria, ouverte aux visiteurs et employés, pourra servir pour des formations en cuisine ou être mise à disposition lors de mariages ou de fêtes de quartier. Un "Wall of Fame" est même prévu pour que les citoyens puissent venir accrocher leur histoire. Le cabinet Bodgan & Van Broeck a opté pour une architecture "non intimidante, accessible, toute en transparence" . D’après Fabrice Cumps, cela doit permettre au bâtiment de "devenir un carrefour, un lieu habité, fréquenté, par les acteurs du quartier, ses habitants et ses hôtes" . De nombreuses baies vitrées et serres orneront l’édifice et le hall comptera plusieurs entrées. L’idée est de "valoriser l’histoire industrielle du bâtiment tout en innovant ".

La partie la plus spectaculaire résidera au sommet de l’immeuble. Un volume transparent, intitulé le "Phare" sera illuminé d’une douce lumière rouge en soirée. Perché au sommet, le visiteur pourra admirer la vue de Bruxelles, tout en restant en contact avec le lieu, grâce aux faux plafonds qui refléteront par endroits l’eau du canal. La réadaptation de la Meunerie, située au 23, quai Demets, reçoit le soutien du Fonds européen de développement régional (Feder). Ce programme a investi plus de 110 millions d’euros sur une période de sept ans pour le renforcement social, économique et environnemental de la zone du canal. De plus, d’après Evelyne Huytebroeck, ministre bruxelloise de l’Environnement et de la rénovation urbaine, ce projet représente "un exemple de partenariat entre le public et le privé dans une logique de développement urbain" . La société privée des Abattoirs et marchés d’Anderlecht, SA Abatan, y a participé avec la Stib, le Port de Bruxelles et le Centre d’entreprises Euclides, entre autres. Tous unissent leurs efforts pour améliorer l’attractivité du quartier tout en tissant des liens avec ses habitants.

P.Ha. (st.)