Bruxelles Le Comité Meunier a remis sa pétition et demandé des assurances au gouvernement bruxellois.

Le Comité Meunier, une association citoyenne qui se bat et se mobilise pour l’amélioration de la vie du quartier autour de la place Constantin Meunier, est passé à la vitesse supérieure dans le cadre de sa campagne "Notre Histoire" en vue de sauver la villa du grand architecte bruxellois Jean-Baptiste Dewin sise au 29-33 de la rue Meyerbeer.

Projet immobilier menaçant

Comme on l’a rappelé dans nos éditions de lundi, cette résidence construite dans les années 1920 qui appartint à la famille de l’industriel Jean Danckaert et qui se situe dans un environnement vert particulièrement remarquable n’est pas à l’abri d’un démantèlement dans le cadre d’un projet immobilier.

D’où la mobilisation citoyenne pour faire classer l’endroit. Dans ce contexte, le Comité Meunier vient d’être longuement reçu par Yves Goldstein, le chef de cabinet du ministre-président Rudi Vervoort.

Celui-ci s’est vu remettre une pétition dans laquelle le Comité a fait part de ses préoccupations et de ses positions en ce qui concerne le classement de la villa de Jean-Baptiste Dewin

Lancée le 5 mars dernier, la pétition en soutien au classement de la villa et de la totalité de son jardin a recueilli 2021 signatures, dont 1381 via Internet et 640 en version papier.

"Cet intérêt du citoyen pour son patrimoine, témoigné de manière aussi claire est quand même un fait assez rare que pour être relevé !" font remarquer les défenseurs du patrimoine.

C’est la raison pour laquelle le Comité Meunier demande instamment au ministre-président Rudi Vervoort et au gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale de classer la villa et le jardin originel pour assurer la transmission aux générations futures.

Le Comité a également reçu quelques précisions quant au possible calendrier de la décision gouvernementale. Celle-ci devrait normalement pouvoir intervenir avant le 21 juillet.