Bruxelles

Le personnel du bâtiment Europa du Conseil de l'Union européenne a à nouveau été évacué mercredi vers le bâtiment Juste Lipse, à la suite d'un dégagement de fumée en cuisine.

Le même incident s'était déjà produit vendredi dernier et trouvait son origine dans une réaction chimique liée à l'interaction de deux produits de nettoyage industriels en cuisine, indique mercredi le service presse du secrétariat général du Conseil de l'UE. Entre 25 personnes travaillant dans les cuisines du bâtiment Europa du Conseil de l'Union européenne ont fait état de symptômes de nausée, picotements des yeux et vomissements mercredi matin. Vingt-quatre d'entre elles se sont rendues à l'hôpital pour s'y soumettre à des examens complémentaires ou des traitements. Par mesure de précaution, l'ensemble du personnel travaillant du bâtiment Europa, soit quelque 150 personnes, ont été évacuées vers le Juste Lipse.

Vendredi dernier, vingt personnes qui travaillaient dans ces mêmes cuisines, ont été intoxiquées et ont souffert de vomissements ainsi que de picotements aux yeux. Neuf d'entre elles avaient été transportées à l'hôpital mais ont entretemps pu quitter la clinique.

L'incident était dû à une réaction chimique liée à l'interaction de deux produits de nettoyage industriels. La cuisine et son système de ventilation ont été nettoyés et les lieux étaient à nouveau accessibles lundi. Selon le service presse du secrétariat général du Conseil de l'UE, l'incident survenu mercredi serait a priori lié aux mêmes motifs.

Le sommet de l'UE change de lieu à Bruxelles à cause de fumées toxiques

Le sommet des dirigeants européens prévu jeudi et vendredi à Bruxelles n'aura pas lieu comme prévu dans le nouveau bâtiment du Conseil de l'UE, en raison d'un nouvel incident mercredi ayant provoqué des émanations de fumées toxiques, selon un communiqué officiel.

La réunion a été déplacée "par précaution" dans l'ancien bâtiment du Conseil, à 100 mètres du bâtiment "Europa" flambant neuf, a indiqué dans un communiqué le Conseil de l'UE, qui représente les 28 Etats membres. Ce bâtiment a été touché mercredi pour la deuxième fois en moins d'une semaine par des émanations de fumées toxiques dans les cuisines qui ont provoqué de légères intoxications chez plusieurs salariés.