Bruxelles Depuis près de trois mois, Hervé Gillard (MR) déléguait ses prérogatives de bourgmestre pour des raisons de santé.

Le bourgmestre ganshorenois, qui était depuis de nombreux mois gravement malade, vient de décéder. Depuis près de trois mois, en raison de son état de santé, le libéral déléguait ainsi ses prérogatives à l’échevin des Sports et du Logement Jean-Paul Van Laethem (LB).

Affaibli par son état de santé, Hervé Gillard avait encore présidé le conseil communal de septembre, avant de devoir faire l’impasse sur ceux d’octobre, novembre et donc de décembre. En décembre dernier, il avait encore expliqué à la DH vouloir revenir aux affaires durant ce mois de janvier.

Licencié en Sciences économiques et titulaire d'un DEA en économie, Hervé Gillard a débuté son parcours politique en travaillant dans des cabinets ministériels. Premier échevin de Ganshoren entre 2000 et 2006, il en devient le bourgmestre en 2012.

Olivier Chastel, président du MR, déclare : "Hervé Gillard était profondément libéral. Il était féru d’histoire, passionné par la lecture des penseurs libéraux. Dans sa commune, il a œuvré en faveur du dialogue interculturel, qui, pour lui, passait par le renforcement la connaissance de l’Autre et de sa culture, tout en préservant nos valeurs. Très attaché à la liberté de culte, il défendait la liberté de chacun de croire ou de ne pas croire. C’est ce souvenir que les élus et les militants du MR de Ganshoren garderont de lui".