Bruxelles Un coût qui pourrait vite être compensé par la réduction du nombre d’échevins.

Ce mardi, la proposition introduite par le PS, le SP.A, Défi, Groen et Ecolo au sujet du décumul intégral à Bruxelles a été adoptée en commission. Une première étape historique en Belgique puisque la Région bruxelloise est la première Région à voter un décumul intégral.

Le coût pour les Bruxellois ? 1 000 000 €. A condition que ce texte soit adopté en séance plénière, au plus tôt à la fin du mois de mars. "Quand on cumule, les rémunérations sont plafonnées. En général, le bourgmestre qui est aussi député ne touchera pas tout son salaire de bourgmestre. Forcément, avec le décumul, tout le monde touchera son salaire plein et cela représentera environ un million d’euros supplémentaire à payer chaque année", explique Christophe Vangheluwe, fondateur de Cumuleo. Soit un euro par habitant par an.

Un coût qui pourrait vite être compensé selon Emmanuel De Bock, chef de groupe Défi au Parlement bruxellois. "On pourrait neutraliser ce coût budgétaire en supprimant l’échevin surnuméraire dans les communes bruxelloises. Il n’y a qu’à Woluwe-Saint-Lambert et à Uccle où Défi a refusé de prendre un échevin supplémentaire. Mais si toutes les communes suivaient le même principe, cela représenterait un gain de plus d’un million d’euros", explique le député.

Concrètement, le décumul intégral ne changerait pas grand-chose dans la vie de tous les jours des Bruxellois. Mais en termes de bonne gouvernance, c’est un pas en avant non négligeable pour restaurer la confiance des citoyens en leurs hommes et femmes politiques, d’après Cumuleo. Et puis, "cela permettrait de se concentrer pleinement sur une seule tâche à temps plein", indique le député amarante.

Il rappelle également qu’il existe déjà une loi qui empêche les fonctionnaires de cumuler une fonction de bourgmestre ou d’échevin, alors "pourquoi on pourrait cumuler un poste de député et d’échevin par exemple ?"

Pour rappel, le texte a été voté à 20 voix pour (Ecolo, Groen, PS, SP.A, Défi), sept contre (MR et Open VLD) et trois abstentions (Alain Destexhe au MR et Benoît Cerexhe et Joëlle Milquet pour le CDH).