Bruxelles

Le gouvernement bruxellois a décidé jeudi de lancer des études préalables à la création d'une future cité des sciences. A terme, la création d'un centre de diffusion de la culture scientifique doit permettre de sensibiliser les habitants de la capitale aux sciences et aux technologies dès leur plus jeune âge.

Selon la secrétaire d'État en charge de la recherche scientifique, Fadila Laanan (PS), les filières scientifiques et technologiques sont de plus en plus porteuses d'emploi à Bruxelles, mais les habitants peinent encore à y trouver des postes en phase avec leurs compétences.

"Si l'on excepte le Musée des Sciences naturelles et le Planétarium, deux institutions dédiées à des domaines bien spécifiques, Bruxelles n'est plus dotée d'aucune infrastructure généraliste de sensibilisation des jeunes aux sciences. Il est donc important de renforcer l'offre d'activités d'éveil scientifique, en vue de susciter des vocations auprès des jeunes", a commenté la secrétaire d'État à l'issue de la réunion des ministres bruxellois.

D'après Mme Laanan, ce centre se présenterait comme un espace culturel de nouvelle génération liant la culture scientifique à l'innovation sociale et technologique. Ce serait un lieu de partage ouvert au grand public, dédié à l'expérimentation ludique des sciences et des technologies. Ce centre devrait également être un carrefour des initiatives de sensibilisation aux sciences en Région-capitale, notamment par un mécanisme de résidence de projets.

Les animations incluraient notamment des expositions, des spectacles, des jeux, des concours et des présentations concrètes de métiers scientifiques, par les chercheurs eux-mêmes. Un accent particulier serait mis sur les nouvelles technologies numériques, afin de se distinguer de ce qui existe déjà ailleurs.