Bruxelles L’adoption du nouveau drapeau régional divise jusque dans la majorité.

Le Parlement a voté, vendredi après-midi, l’adoption d’un nouveau drapeau pour représenter la Région bruxelloise. Fini le traditionnel iris des marais jaune, cerclé de blanc et sur fond bleu, et place désormais à un iris stylisé, utilisé déjà, depuis peu, comme nouveau logo par la Région.

La décision de l’exécutif d’utiliser ce nouveau logo pour en faire un nouveau drapeau régional ne passe pas du côté de l’opposition, et divise jusque dans les rangs de la majorité… Le projet d’ordonnance de l’actuel gouvernement a ainsi été adopté par 46 oui, 30 non et 3 abstentions, parmi lesquelles celle de Bernard Clerfayt (FDF) dont le parti fait pourtant partie de la majorité… Un vote majorité contre opposition qui contraste avec le large consensus qui avait présidé, en 1990, à la création du précédent drapeau, lors de la naissance de la Région bruxelloise. A l’époque, l’ensemble des groupes politiques du Parlement avaient été associés, et la population consultée via un appel à projet.

Ce nouveau drapeau , le MR, principal force d’opposition parlementaire s’y oppose farouchement. "Les logos changent régulièrement comme en témoignent les changements de logo des régions wallonnes et flamandes. Mais pas un drapeau ! Un drapeau ne change pas comme cela car il faut que les gens s’habituent !" , insiste le député libéral Armand De Decker. "Il s’agit d’une décision bête et brutale de la part de Rudi Vervoort (NdlR : le ministre-président) qui confisque ainsi un drapeau appartenant à tous les Bruxellois", poursuit-il.

Si les députés appartenant aux partis de la majorité ont voté en faveur du nouveau drapeau, certains ont fait part, en off, de leur malaise. "Je ne suis pas fière de l’avoir voté. J’ai suivi les consignes", confiait une députée.

Le nouveau logo était déjà utilisé par le gouvernement et certains organismes d’intérêt public (OIP) régionaux, pas encore par les services du Parlement vu les réticences rencontrées. Ce devrait être désormais le cas prochainement, comme l’arrivée du nouveau drapeau officiel.J. Th.