Bruxelles

Le tunnel Porte de Hal ne sera rouvert à la circulation que le 3 juillet, au lieu du 28 juin comme initialement prévu, a annoncé vendredi le ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet, lors d'une visite du chantier. Ce délai supplémentaire est justifié par la découverte de fissures sur le toit de l'infrastructure du métro. L'ensemble de ce qui composait l'intérieur du tunnel a été enlevé, ont pu constater les journalistes lors d'une visite de presse.

Lors des travaux, des petites fissures ont été mises au jour au niveau du toit de l'infrastructure du métro. Les réparations du béton et des vérifications d'étanchéité sont en cours, tout comme l'asphaltage de la chaussée et la mise en place d'enrobant, a expliqué Pascal Smet. "L'objectif était de réaliser une rénovation approfondie", a-t-il souligné, ajoutant que les normes de sécurité les plus strictes avaient été appliquées, avec notamment l'ajout de deux issues de secours. Une attention particulière sera plus tard portée au design et un architecte sera désigné avec pour mission de donner un look plus moderne à l'ouvrage, a encore déclaré le ministre.

Les fissures découvertes lors du désasphaltage ont nécessité de repousser de cinq jours la date de réouverture du tunnel à la circulation. "La dalle était très abimée, des travaux d'égalisation ont dû être réalisés", a précisé le responsable d'Eiffage, l'entreprise en charge du chantier.

Celui-ci mobilise jusqu'à 50 travailleurs. "Nous sommes en plein rush car tous les travaux de génie civil doivent être achevés pour le début de la Foire du Midi" le 15 juillet, a encore expliqué le responsable.

La circulation dans le tunnel reprendra donc le 3 juillet, mais sur une seule bande dans chaque sens au lieu de deux. D'avril 2018 à janvier 2019, échéance fixée pour la fin des travaux, le tunnel sera par ailleurs fermé la nuit.