Bruxelles

Evelyne Huytebroeck (Ecolo), ministre bruxelloise de l’environnement et de la rénovation urbaine, poursuivait hier ses visites de terrain dans le cadre des contrats de "quartiers durables". C’est au tour de la commune d’Anderlecht de concrétiser l’avancée du projet de rénovation du quartier fragilisé de Cureghem, quatrième bénéficiaire de ce programme de revitalisation lancé à l’initiative de la Région.

Ancienne zone industrielle, Cureghem est victime de nombreux maux : pollution du sol, déstructuration de l’espace urbain, manque de cohésion entre une population très jeune touchée à 45 % par le chômage et une autre plus âgée, insécurité Les efforts sont donc orientés vers trois pôles : le développement socio-économique, sanitaire et écologique.

L’ASBL Eco-Innovation, qui avait déjà mené un projet similaire dans le quartier Lemmens, s’est à nouveau retroussé les manches pour mener à bien cette mission. Le défi principal consiste en l’aménagement d’un plan de gestion des eaux pluviales ainsi que de 3500 m² de potagers collectifs. Ceux-ci approvisionneront, entre autres, les 400 couverts d’un futur restaurant social. "Resto de quartier", nous corrige-t-on, illustrant bien la volonté d’y apporter un climat plus convivial.

Gaëtan Van Goidsenhoven (MR), bourgmestre d’Anderlecht, se réjouit des vingt tonnes annuelles de légumes qui devraient ainsi, d’ici 2014, être produites : "Si on le veut vraiment, on peut faire d’Anderlecht la commune de référence en termes d’agriculture urbaine !"J.Pi. (st.)