Bruxelles

Plusieurs dizaines de Kurdes ont mené une manifestation spontanée samedi soir dans le centre de Bruxelles. 

La police a dû intervenir pour encadrer le mouvement et 25 personnes ont été arrêtées administrativement. Elles ont été relâchées quelques heures plus tard, a indiqué la police de Bruxelles. La communauté kurde a manifesté à plusieurs reprises ces dernières semaines à Bruxelles pour dénoncer l'intervention militaire turque contre l'enclave kurde d'Afrin, en Syrie.

Ce territoire situé au nord de la Syrie est contrôlé par la milice kurde YPG, un des principaux alliés américains dans la lutte contre l'État islamique. La Turquie, elle, considère l'YPG comme l'aile syrienne du PKK. Plusieurs centaines de personnes seraient déjà décédées dans les combats.

Samedi soir, des dizaines de Kurdes se sont à nouveau rassemblés à Bruxelles. La manifestation n'avait pas été annoncée, mais la police a dans un premier temps laissé les manifestants s'exprimer sur et aux abords de la Grand-Place. Peu après minuit, comme les manifestants refusaient de se disperser, les forces de l'ordre sont intervenues. Finalement, vers 2h00, 25 personnes avaient été détenues administrativement. Elles ont été relâchées vers 6 heures.