Bruxelles

Le mineur de 17 ans interpellé mercredi et soupçonné d'avoir mortellement poignardé une jeune prostituée nigériane de 23 ans le 5 juin dernier à Schaerbeek, est en aveux. Il situe son geste dans un "contexte de différend après une relation sexuelle tarifée", a rapporté jeudi le parquet de Bruxelles. Le juge de la jeunesse a décidé de le placer en IPPJ de type fermé. S., le suspect, est né en 2000 et est "bien connu des services de police et du tribunal de la jeunesse pour des faits de vols avec violences et vols avec effraction". Il a déjà fait l'objet de plusieurs mesures de type protectionnelles dans le courant de l'année 2017.

C'est notamment grâce aux analyses du laboratoire de la police fédérale et des caméras de surveillance qu'il a été identifié.

Mercredi, il a été auditionné par les services de police et mis à disposition du procureur du Roi. Vu son âge, c'est le juge de la jeunesse qui est compétent à son égard. Ce dernier a immédiatement pris une ordonnance de placement en Institution publique de protection de la jeunesse (IPPJ), en régime fermé.

Lorsque l'enquête sera clôturée, le ministère public aura la possibilité de demander que le tribunal de la jeunesse se dessaisisse du dossier afin que le mineur soit jugé comme un adulte.