Bruxelles Olivier Willocx, administrateur-délégué du BECI (Chambre de Commerce et Union des Entreprises de Bruxelles) était invité du JT de RTL/TVI ce lundi. Le présentateur du JT l'a trouvé "agacé, irrité" par les problèmes de mobilité à Bruxelles.

C'est le moins qu'on puisse dire. "La situation est encore plus surréaliste. Vous avez quatre ministres sur le plateau. Ce matin (Ndlr: lundi), nous avons recensé dix personnes qui travaillaient sur les six gros chantiers de la capitale. Nous avons pris des photos et on va en discuter avec le gouvernement sous peu pour voir comment c'est possible d'avoir autant de chantiers qui immobilisent à peu près tout le monde avec seulement dix personnes au travail et c'était pendant les heures normales de travail."

Des problèmes de mobilité qui affectent selon lui les investissements dans la capitale. Des entreprises quitteraient ainsi Bruxelles. "On en a de plus en plus malgré la contestation de certains ministres qui ne veulent pas comprendre la réalité des chiffres."