Bruxelles

Un premier pas vient d'être franchi à Uccle vers la restauration du moulin du Nekkersgat. Le budget communal de cette année a inscrit la somme de 125000 euros pour financer une étude chargée d'identifier les opérations à mener pour rendre tout son lustre à ce bâtiment du XVIIe siècle. En partie habité, il demande depuis quelques années une rénovation lourde. Une rénovation également réclamée depuis longtemps par les comités de quartier.

Un vrai projet

«Nous procédons de temps à autre à des travaux d'urgence sur le moulin, notamment au niveau de la toiture, confie Marc Cools, échevin ucclois des Travaux publics. Mais ça n'est pas suffisant, il faut maintenant mettre en marche un projet de réaménagement à plus long terme. À l'intérieur, de nombreux espaces ne sont plus utilisables autrement que comme entrepôts. Cela représentera sans doute un gros investissement pour la commune.» Cette année encore, 25000 euros (en plus de l'étude) ont été dégagés pour d'éventuels petits travaux.

Concrètement, l'étude devra être menée dès cette année et toutes les demandes de permis introduites en 2007. Le moulin du Nekkersgat étant classé depuis 1971, les Monuments et sites seront invités à participer aux frais de rénovation qui seront établis par l'étude. «Nous espérons entamer les travaux en 2008», poursuit Marc Cools.

De la patience à revendre

Encore quelques mois d'attente donc pour ce témoin remarquable de l'architecture brabançonne, comme du passé d'Uccle. Mais de la patience le moulin du Nekkersgat en à revendre. Il fut érigé 1667, à une époque où la commune comptait de nombreux moulins entraînés par le Geleytsbeek. Il a commencé sa carrière comme moulin à céréales pour devenir un moulin à papier dans le courant du XVIIe

.

La cour centrale du Nakkersgat, entourée par l'ancienne maison du meunier, les dépendances et la salle de la machinerie (qui fut démontée après la première guerre mondiale) sont logées dans un écrin de verdure exceptionnel à Bruxelles. Un espace vert de cinq hectares que se partagent la commune d'Uccle et l'OEuvre nationale des invalides de guerre et qui offre de somptueuses promenades. Notons enfin que le classement complet du site, décidé en 1977, avait mis fin à l'idée du passage du ring sud à cet endroit.

© La Libre Belgique 2006