Bruxelles

Le réseau des bus de la capitale connaîtra de nombreux changements d'ici 2021 dans le cadre du plan bus adopté par le gouvernement, ont annoncé vendredi le ministre de la Mobilité Pascal Smet (sp.a) et le CEO de la Stib Brieuc De Meeùs. 

Objectif: offrir plus de capacité, notamment à l'ouest, et de fréquences; mettre en place de nouvelles dessertes vers les nouveaux quartiers de ville et les zonings. Sur la cinquantaine de lignes du réseau, trente lignes vont connaître au moins une modification. Dans la partie nord de la ville, six lignes feront leur apparition surtout en direction de l'ouest. Trois seront supprimées dont deux remplacées. Six lignes supplémentaires seront exploitées au moyen de bus articulés (45, 46, 49, 53, 64, 89).

Le nombre de lignes de rocades sera renforcé.

Un peu partout, des quartiers actuellement mal desservis seront désenclavés: Neder-Over-Heembeek, Haren, les Etangs à Anderlecht, le Transvaal à Auderghem, la cité-jardin à Watermael-Boitsfort. Tour et Taxis, et le nouvel hôpital du Chirec ne seront pas oubliés, tout comme plusieurs nouvelles écoles.

Plusieurs centaines de chauffeurs supplémentaires seront embauchés.

Le plan en gestation depuis 2014 s'appuie notamment sur une large consultation des communes, mais aussi des entreprises, des hôpitaux et des usagers. Il a tenu compte des résultats d'un examen minutieux de la fréquentation des lignes existantes pour savoir où les gens embarquent et quittent le véhicule de la STIB.

C'est ainsi que l'on a déterminé à quel endroit scinder certaines lignes pour desservir leurs tronçons fort fréquentés par des bus de grande capacité.

Ce ne sera pas le big bang, a souligné Pascal Smet: le plan sera mis en place en tenant compte de l'arrivée de 235 bus hybrides et de 40 bus électriques commandés par la société bruxelloise qui remplaceront, seulement pour moitié, des bus devenus trop vieux et plus polluants.

Les premiers changements sont proches: des "midibus" électriques circuleront dans le Pentagone pour desservir la zone piétonne (juin); l'inauguration en septembre de la ligne de tramway rapide9 entre Simonis et l'UZ à Jette sera accompagnée d'une réorganisation des lignes 13, 14, et 15. Viendra ensuite à l'automne la mise en place de l'extension de la ligne 94 et la limitation de la ligne 42 à Rodebeek.

Un site web permet de découvrir dès à présent le futur réseau (www.planbusstib.be).