Bruxelles

La police locale de Bruxelles-Nord (Schaerbeek, Evere et Saint-Josse) a interpellé administrativement et judiciairement 121 personnes lors de 16 opérations "Dolly" visant à sécuriser le quartier de la prostitution autour de la Gare du Nord, à Schaerbeek et Saint-Josse. 

Lors de ces opérations, 1.866 personnes ont été contrôlées (35% de plus qu'en 2015), dont 27% de Français, et 654 véhicules ont été contrôlés (53% de plus qu'en 2015), dont 36% venus de France, a indiqué mardi le parquet de Bruxelles. Lors de ces opérations, la police locale a arrêté administrativement 87 personnes, soit 24% de moins qu'en 2015 et principalement pour des troubles à l'ordre public. Trente-quatre personnes qui faisaient l'objet de signalements ou qui étaient porteuses d'armes prohibées, ont pour leur part été arrêtées judiciairement. Cent nonante-huit personnes ont par ailleurs été éloignées du quartier sous escorte sans être arrêtées.

Sur les 528 personnes dont l'alcoolémie a été contrôlée, 46 étaient positives. Quarante-trois perceptions immédiates à des étrangers ont été imposées pour un total de 12.735 euros (38% en plus qu'en 2015), et ce pour des souffles positifs, des défauts de permis de conduire et/ou de documents valables pour le véhicule ainsi que des infractions au code de la route constatées en flagrant délit.

La police locale avait planifié 24 opérations "Dolly" en 2016, soit deux par mois. Mais en raison du niveau de la menace sur le pays, des attentats du mois de mars et de l'Euro 2016 de football, elle en a finalement organisé 16. En 2017, la police locale espère pouvoir en organiser au moins 24 dans le quartier.