Bruxelles

Le gouvernement bruxellois a engagé une procédure de classement de plusieurs parties formant l'ancienne abbaye Saint-Jacques sur Coudenberg et l'ancienne pharmacie Kusnick, situées respectivement rue de Namur et rue de Louvain, au coeur de la capitale, a annoncé mercredi le ministre-président Rudi Vervoort, en charge des Monuments et des Sites. 

Celui-ci a notamment rappelé que les différentes constructions qui constituent l'ancienne abbaye de Coudenberg appartenaient au patrimoine remarquable de l'Ancien Régime. A ses yeux, elles forment "un ensemble de qualité exceptionnelle en Région bruxelloise".

Les bâtiments primitifs, conçus au 12e siècle et situés le long de la rue de Namur, ont été remplacés en 1776 par l'actuelle maison abbatiale. Les plans de l'architecte français Barnabé Guimard avaient pour but d'harmoniser l'abbaye et de l'intégrer esthétiquement au nouveau Quartier royal (1775).

Toujours selon le ministre-président bruxellois, ce quartier néoclassique, construit à une époque où Bruxelles est encore fortement marquée par l'héritage médiéval, est "d'une étonnante modernité, telle qu'on peut à l'époque la voir à Paris, Londres ou Vienne. Sa création constitue d'ailleurs un événement majeur dans l'histoire urbanistique et architecturale de Bruxelles".

La pharmacie Kusnick, quant à elle, a conservé au cours des années sa vitrine et l'exceptionnel ensemble de boiseries sculptées. Celui-ci consiste en un imposant comptoir, des étalages et de monumentales étagères ornées d'un important décor sculpté mêlant des éléments d'inspiration néo-Renaissance flamande et néogothique, un mélange des styles propre à l'éclectisme.

D'après M. Vervoort, la conservation de ce type d'aménagement intérieur est peu fréquente. Il n'en existe que deux autres exemples à Bruxelles - les anciennes pharmacies Delacre et Bon Secours -.

La Direction des Monuments et Sites (DMS) va instruire les deux procédures. L'ancienne abbaye Saint-Jacques sur Coudenberg sera classée comme ensemble, étant un bâtiment unique, tandis que l'ancienne pharmacie Kusnick le sera comme monument.