Petit avant-goût de la Nuit Blanche à Bruxelles

N. De. (st) Publié le - Mis à jour le

Bruxelles

Depuis quelques années, le phénomène des Nuits Blanches a envahi quelques capitales européennes, comme Paris, Madrid, Rome ou Riga. « Historiquement né en Espagne, l’événement ‘Nuit Blanche’ s’est structuré à Paris il y a 7 ans » , explique Olivier Arendt, responsable de l’organisation. « La première Nuit Blanche de Bruxelles s’est déroulée il y a 6 ans et c’est donc la quatrième édition consécutive. Nous l’organisons pour répondre à la demande des gens et chaque année, de plus en plus de monde y participe » , rajoute-t-il.

Cette année, dans le cadre de l’année de la mode et du design, différents artistes mettront en avant leurs créations. Il sera également possible de se faire relooker par de jeunes stylistes sur la Place Sainte-Catherine, un défilé de mode est organisé par l’école de mannequins « Lara Models » à l’Hôtel Méridien et d’autres présentations de collections sont au programme .

Différents musées seront également ouverts dans ce cadre, comme le Musée du Costume et de la Dentelle où vous pourrez découvrir un panorama sur la mode du 18e au 20e siècle. Et si la découverte du dressing-room de Manneken-Pis vous intéresse, il suffira de vous rendre au Musée de la Ville de Bruxelles.

Des nouveautés sont également au programme pour cette édition. Dans le quartier des Marolles, un feu de joie est organisé par les pompiers de la Ville de Bruxelles. Tandis qu’à une semaine des élections communales, cela sera au tour de « Miss Marolles » d’être élue.

Mais c’est le « Bus Party » qui fait certainement partie de la grosse nouveauté de l’année. Il s’agit d’un bus d’un genre musical avec DJ’s, déposant les voyageurs gratuitement aux huit différentes soirées du « Pass ». Départ gare Centrale dès 22h.

A savoir que la STIB met gratuitement à disposition 3 lignes de bus : le N71 de Delta à De Brouckère de 00h30 à 5h toutes les 30 minutes, une navette dans le centre ville entre les différents lieux d’activités, et une navette entre le centre ville, le canal et le Heysel.

La SNCB, quant à elle, propose un ticket à prix préférentiel comprenant le Pass pour les soirées et le trajet aller-retour en train.

Pour ne pas rentrer le ventre creux, un « grand petit déjeuner » vous est offert dès 5h aux Galeries Saint-Hubert et sur réservation dès 7h dans une boule de l’Atomium.

Pour toute information supplémentaire, rendez-vous soit sur le site internet www.nuitblanche2006.be , soit à un des deux points info (aux Halles Saint-Géry de 19h à 2h et au Planétarium au Heysel de 19h à 00h).

Publicité clickBoxBanner