Bruxelles

Il fallait trouver une solution!», s'exclame Yvan Mayeur (PS), président du CPAS de la Ville de Bruxelles et président de la Conférence des 19 CPAS bruxellois.

Et sa détermination traduit l'ampleur du problème financier et administratif auquel sont confrontés hôpitaux publics et CPAS bruxellois. De fait, les hôpitaux publics traitent régulièrement des personnes à charge du CPAS. «Mais qui doit payer? Par exemple, pour les médicaments «de confort», qui n'étaient plus remboursés par l'Inami, des CPAS ne voulaient pas les payer et renvoyaient la facture. Nous avons alors établi une liste de ces médicaments, commune aux 19 CPAS. Mais il restait que les factures n'étaient pas formatées convenablement», poursuit M.Mayeur, par ailleurs président du réseau Iris regroupant les hôpitaux publics bruxellois.

Le CPAS de la Ville de Bruxelles, en collaboration avec le Centre d'informatique pour la Région bruxelloise (CIRB), a donc entamé en 2003 le développement d'un nouvel outil informatique, Sinchro (pour Suivi informatisé des créances hospitalières), destiné à garantir une gestion plus rapide et transparente des créances hospitalières. Concrètement, il s'agit d'une plate-forme d'échange de données accessible via Internet. «La Région a apporté 770 000 € pour financer le projet. Une précieuse collaboration quand on sait que dans ce contexte le contentieux financier entre hôpitaux et CPAS représente 36 millions d'euros par an», note M. Mayeur.

Actuellement, les cinq hôpitaux publics (CHU St-Pierre, Institut Bordet, CHU Brugmann, Iris Sud et Huderf) et 12 CPAS (Anderlecht, Auderghem, Berchem-Ste-Agathe, Bruxelles-Ville, Forest, Ixelles, Jette, Koekelberg, Molenbeek, St-Josse, Schaerbeek et Watermael-Boitsfort) sont connectés à Sinchro depuis son application officielle en avril 2006. Les sept autres CPAS devraient suivre bientôt.

Pour sa part, le ministre des Finances et de l'Informatique Guy Vanhengel (VLD) a annoncé un investissement de 4,5 millions d'euros dans l'informatisation des 19 CPAS, via un plan d'impulsion pour 2006-2007.

© La Libre Belgique 2006