Représailles pour avoir affiché son soutien au cdH

F. Sc. Publié le - Mis à jour le

Bruxelles

Depuis une quinzaine de jours, Josette Kouloufi a placardé des affiches en soutien à des candidats cdH sur les vitres de son ancienne boutique de déco qu’elle tenait avec son mari. Et elle ne compte plus les ennuis récoltés depuis, écrit La Dernière Heure.

D’abord, le pneu crevé, vendredi passé. “Jamais cela ne m’était arrivé. J’ai été faire rédiger un P-V et Touring a bel et bien confirmé qu’on me l’avait crevé avec un couteau !” , se révolte cette Ixelloise pur jus. Puis, les détritus étendus devant son ancien commerce, situé rue Van Elewyck. “Durant deux jours, des saletés et autres sacs de détritus ont jonché le sol devant chez moi. À présent, ils les ont enlevés mais je ne vous dis pas les désagréments.”

Et ce samedi, ce fut le pompon. À tel point qu’elle ne se sent plus en sécurité chez elle. Josette a en effet remarqué, en montrant ces affiches à une amie, que trois impacts “de balles” ont atteint sa vitrine, heureusement blindée. “Le ou les responsables ont dû faire cela durant la soirée ou la nuit de jeudi à vendredi.”

Sidérée, Josette a porté plainte à deux reprises. Une fois pour son pneu crevé et, l’autre, pour ces impacts inquiétants. Un P-V a été dressé par la police, qui tentera de trouver les responsables. “J’ai tout de suite pensé aux balles. Je n’étais pas là quand cela s’est passé. Mais les policiers m’ont également dit qu’il pourrait s’agir de coups de piolet, vous voyez, ce type de brise-vitre qu’on trouve dans les trains…”

Josette exclut toute tentative de cambriolage ou coïncidence. “Pour moi, c’est clairement lié au fait que j’ai affiché mon soutien au parti.” Et notre interlocutrice de s’insurger : “Dans le monde actuel, c’est scandaleux de ne plus pouvoir montrer son opinion et défendre ses convictions sans représailles ! Je suis chez moi, je fais ce que je veux. Et à ceux qui m’en veulent, qu’ils viennent me le dire en face !”

C’est sûr, la pétillante septuagénaire n’en démordra pas et n’enlèvera ses affiches pour rien au monde d’ici aux élections !

Publicité clickBoxBanner