Bruxelles

I l s’agit d’un container, en bas du bloc huit de la Cité Modèle, à Laeken. On passe à côté sans le voir. Et beaucoup d’habitants de la Cité ne l’ont même pas remarqué.

Pourtant à l’intérieur, on trouve le dernier projet de l’échevin de l’Emploi et de la Formation, Hamza Fassi-Fihri (CDH) : un restaurant de formation. Entendez par là que le lieu sert d’école à huit jeunes de la région. Engagés avec un contrat PTP (Programme de Transition Professionnelle), ils y suivent des cours théoriques, quelques heures par jour. Et puis, quand vient le temps de midi, leurs professeurs se muent en chef cuisinier et maître de salle, et les élèves deviennent serveurs ou commis de cuisine, en travail rémunéré.

"Mais à part, ça, c’est un restaurant comme les autres. Vous y aurez une cuisine et un service de qualité professionnelle", précise l’échevin. Et en effet, une fois attablé, on oublie vite que l’on est dans un bungalow préfabriqué. "La décoration est étudiée pour donner un caractère convivial et "vieux Bruxelles" à notre restaurant", explique Fabrice Masuka, le coordinateur du lieu. Sous ses ordres travailleront donc deux formateurs, et les huit jeunes en formation. "Leurs contrats sont prévus pour une durée maximum de deux ans. Après quoi, ils seront prêts à se lancer sur le marché du travail."

Et c’est là le but principal du Hazewee (en hommage à la célèbre chanson des "Snuls"). D’où le choix des métiers de l’Horeca. "Ce secteur, qui a besoin de gens qualifiés, est en pénurie. Quand ils quitteront le Hazewee, nos jeunes auront acquis des compétences à la fois en salle et en cuisine." De plus, les jeunes seront aidés dans leur recherche d’emploi, par la Maison de l’Emploi et de la Formation. Un des 4 partenaires à l’origine du projet avec la Ville, le Foyer Laekenois- qui fournit l’infrastructure- et la Mission Locale.

L’autre facette du projet est la création de lien social dans une cité en pleine évolution. "Hazewee sera un nouvel espace collectif dans la cité, comme le centre culturel Cité Culture, ou la maison de quartier. Il a été pensé pour rassembler les gens." explique Fabrice Masuka. Hamza Fassi-Fihri : "On voit ce projet comme un lieu de rencontre entre les habitants de la Cité Modèle, et les gens de passage, ou qui travaillent dans le quartier." Et pour faciliter l’accès du restaurant à tous, les prix ont été vus à la baisse. A savoir, 6 euros pour le plat du jour, et 9,50 euros pour un menu trois services.

Afin de compléter l’intégration du projet dans la vie de quartier, plusieurs autres idées seront mises en œuvre. "On a déjà proposé au centre culturel d’offrir un service de traiteur pour certains de leurs évènements." Le service de livraison sera aussi accessible aux habitants du quartier qui ont des difficultés à se déplacer jusqu’au restaurant.

Et puis, d’autres partenariats sont à l’étude, comme avec le stade Roi Baudouin situé non loin. "Il s’agira de faire connaître le projet aussi à l’extérieur du quartier, d’en étendre l’envergure. Et puis, si actuellement nous dépendons des subsides, nous désirons devenir indépendants, en nous finançant avec les recettes du restaurant."

Avec ce plan, les gestionnaires espèrent avoir atteint leur plein rendement d’ici deux ans, quand il sera temps d’investir leurs nouveaux locaux. Le bungalow actuel n’est qu’une solution temporaire. Le "vrai" Hazewee est un bâtiment de deux étages, à deux pas de la station de métro Roi Baudouin, qui sera construit d’ici 2013. "Le projet a été lancé dans sa forme actuelle car nous trouvions dommage de devoir attendre deux ans pour offrir ce service aux habitants".

D.C. (st.)

Service le midi et l’après-midi du lundi au jeudi et le vendredi soir. Avenue de l’Arbre Ballon, 8 à Laeken