Bruxelles

Ceux qui s’attendent à voir Jacqueline Galant se découvrir dans le dossier du survol de Bruxelles avant la fin de l’année en seront probablement pour leurs frais. La fameuse "vliegwet" (loi aérienne devant fixer les modalités du trafic aérien autour de Zaventem), annoncée par la ministre MR de la Mobilité d’ici la fin décembre ne devrait pas atterrir sur la table du gouvernement avant les congés de Noël d’après son cabinet qui refuse de s’enfermer dans un agenda. 

Le cabinet rappelle que ce projet de loi s’intègre dans une vision globale prévoyant des mesures structurelles pour régler (tant que faire se peut) le problème des nuisances sonores sur la capitale. Un ensemble de mesures qui devrait être discuté au plus haut niveau au tout début de l’année prochaine. 

Le cabinet Galant évoque les attentats de Paris mais également la vive polémique entourant la désignation du cabinet d’avocats Clifford Chance pour justifier ce contre-temps. Le cabinet Galant doit désormais se passer de consultant juridique pour continuer le travail.