Bruxelles

Promesse tenue ! La commune de Woluwe-Saint-Lambert a inauguré mercredi midi les nouveaux bâtiments de l’école du Parc Malou qui porte le nom de Robert Maistriau en hommage à ce grand résistant de la Seconde Guerre mondiale qui s’illustra au sein du Groupe G et qui fut un des trois héros de l’attaque du XXe convoi de Malines vers Auschwitz à hauteur de Boortmeerbeek dans la nuit du 19avril 1943. Le projet de la nouvelle école dédiée au grand Woluwéen fut lancé sous le maïorat de Georges Désir.

Les anciens locaux préfabriqués avaient fait leur temps. L’implantation initiale comprenait une dizaine de pavillons. Le seul construit en dur à l’origine a été conservé. L’école était très agréable avec ses locaux disséminés entre les arbres mais coûteux à l’entretien. Un appel à projet fut lancé en 2000 et la demande de permis d’urbanisme avait été introduite en 2002.

Le chantier s’est déroulé par phases afin de permettre le fonctionnement de l’école. La première, d’août2003 à août2005, a vu la construction de classes de primaires et d’une salle omnisports.

Puis de septembre2005 à septembre2006, on a vu sortir de terre le bâtiment central qui assure la liaison entre leprimaire et les maternelles. La troisième phase du chantier s’est déroulée de juin2007 à novembre2008, avec la construction du bâtiment des maternelles. Et le chantier s’est terminé par l’aménagement de la cour de récréation, des abords et des plantations.

Robert Maistriau eût apprécié les aménagements qui s’inscrivent dans le cadre du développement durable : une toiture verte sur le bâtiment central, un système de récupération des eaux de pluie en toiture du bâtiment de l’école maternelle, l’alimentation par eau de pluie des WC de maternelle, l’utilisation d’ampoules économiques dans certaines zones et un système d’isolation performant. Après la guerre, Maistriau avait marqué son passage au Congo par des initiatives écologiques et sociales. Cet authentique humaniste y fut à la base d’une vaste reforestation et de la création d’une école primaire gratuite qui rendit espoir à la population locale