Bruxelles

Après 10 ans d'absence, la statue de Saint-Nicolas reprend sa place ce mardi sur le pignon de la maison Renard, au numéro 7 de la Grand-Place de Bruxelles. Il s'agit d'une copie en bronze. L'originale, entièrement restaurée, a trouvé refuge à l'église Saint-Nicolas, située derrière la Bourse.

La statue représente Saint-Nicolas appuyé d'une main sur sa crosse pendant qu'il est en train de bénir trois enfants disposés à ses pieds. Elle avait été démontée en 2008 pour des raisons de sécurité. Une étude de la statue a conclu que son état de dégradation avancée ne permettait plus de l'exposer en extérieur. C'est l'entreprise flamande Remmen qui a été choisie pour restaurer l'original. Il a été installé dans l'église Saint-Nicolas vendredi dernier. "Il me tenait à coeur que cette statue tant aimée des Bruxellois ne termine pas sa vie dans un dépôt, mais bien dans un lieu à la hauteur de son prestige", explique Geoffroy Coomans de Brachène, l'échevin bruxellois du Patrimoine. 

La réalisation de la copie en bronze a quant à elle été confiée au sous-traitant Fonderie d'Art - Art Casting. L'échevin souligne que son retour célèbre en beauté les 20 ans d'inscription de la Grand-Place au patrimoine mondial de l'Unesco. Saint-Nicolas est considéré comme le patron des merciers, une corporation propriétaire de la maison numéro 7 depuis 1641. Une étude historique a révélé qu'une première statue du saint ornait la façade de cette maison dès 1737. Celle restaurée de nos jours a pris sa place lors des grands travaux de rénovation de la Grand-Place en 1883.