Bruxelles Les travaux de réaménagement débuteront en février 2018.

Al’issue d’un processus de participation qui a permis d’associer les riverains au projet, la commune de Schaerbeek tient enfin son plan de réaménagement de la prestigieuse avenue Louis Bertrand. "Celui-ci allie le respect du patrimoine et une volonté de modernité. Au 19e siècle, l’avenue Louis Bertrand était une promenade piétonne reliant les quartiers du centre de la commune au parc Josaphat. Nous souhaitons recréer ce principe de cheminement piéton en réalisant un gros travail sur la berme centrale", résume l’échevin schaerbeekois des Travaux publics Vincent Vanhalewyn (Ecolo).

Pour l’heure, il est impossible de rejoindre le parc Josaphat depuis l’église Saint-Servais en restant sur la berme centrale puisque deux ronds-points obligent les piétons à rejoindre les trottoirs latéraux. Ceux-ci seront donc transformés en petits carrefours avec des traversées piétonnes très identifiées. Recouverte de dalles jointes, la promenade piétonne sera également idéale pour la circulation des personnes à mobilité réduite et pour les adeptes du roller et de la trottinette.

Les cyclistes ne seront pas en reste puisque de vraies pistes cyclables distinctes verront le jour dans l’avenue Louis Bertrand qui est parcourue par un ICR (Itinéraire Cyclable Régional). Entre la rue Herman et le parc, les adeptes de la petite reine pourront même quitter la voirie pour rejoindre un espace partagé piétons-cyclistes.

Étant donné que l’avenue est assez large, la création de cette piste cyclable ne se fera pas au détriment des places de stationnement. À l’avenir, il ne sera simplement plus possible de rouler à deux voitures de front. Seules 13 places sur les 354 que compte l’artère seront supprimées afin de mettre en plateau surélevé les grands carrefours et de pouvoir agrandir les oreilles de trottoir. "C’est une demande des commerçants qui pourront agrandir leur terrasse", précise l’écologiste.

Les platanes remplacés par des érables

Lors des ateliers urbains , la question des arbres avait suscité un certain émoi chez les riverains. Si les arbres monumentaux seront maintenus, ce n’est pas le cas des arbres d’alignement. "Les platanes actuels ont remplacé des ormes victimes de maladies. Comme ils ont tendance à grandir très vite, ils doivent constamment être taillés pour ne pas gâcher la perspective de l’avenue. Ils seront donc remplacés par des érables de taille adulte dont la coupe est plus longiforme. On n’abat jamais un arbre pour le plaisir mais ce n’est pas possible de les garder dans l’aménagement souhaité car nous allons un peu rogner sur la berme centrale pour maintenir le stationnement sur deux bandes", explique l’échevin.

Les travaux devraient normalement débuter en février 2018. Estimé à 4 millions d’euros, le réaménagement de l’avenue Louis Bertrand sera pris en charge par la Région bruxelloise à travers des subsides et le Programme triennal d’investissement (PTI) ainsi que par la commune de Schaerbeek.