Bruxelles

Sept automobilistes flashés à plus de 100 km/h alors que la vitesse est limitée à 50 km/h.

Mis en service le mois dernier, le radar tronçon du boulevard Léopold III à Evere a enregistré 9.133 excès de vitesse sur les 192.539 véhicules comptabilisés pour la période allant du 14 au 27 novembre 2018. Cela représente donc un total de 4,74% de véhicules dépassant la vitesse maximale autorisée, détaille la secrétaire d'Etat en charge du dossier Bianca Debaets (CD&V). "Or, avant l’installation du radar tronçon, la zone de police Bruxelles-Nord avait effectué, aux mêmes endroits, des contrôles de vitesse qui indiquaient que plus de 12% des véhicules étaient en infraction. Le radar tronçon joue donc manifestement un rôle préventif important", commente-t-elle.

© BAUWERAERTS DIDIER

C’est avant tout sur le secteur entrant dans Bruxelles qu’est constaté le plus grand nombre d’infractions (75% des infractions, soit environ 6.850 infractions). Par contre, en quittant la capitale, beaucoup moins d’automobilistes franchissent la ligne rouge (25% des infractions, soit environ 2.283 infractions). "Alors que la vitesse y est limitée à 50 km/h, un automobiliste a tout de même été flashé à 111 km/h alors que six autres l’ont été à 100 km/h ou plus. Par ailleurs, environ 15% des infractions sont constatées lors de la sortie des classes entre 15 h et 17 h", poursuit la secrétaire d'Etat dans son communiqué.

Pour mémoire, ce premier radar tronçon de la Région bruxelloise a été installé sur des portions d’une distance de 663 m pour ceux qui rentrent dans la ville et de 813 m pour ceux qui en sortent.