Sexisme en rue: déjà 4 sanctions administratives

Belga Publié le - Mis à jour le

Bruxelles

La Ville de Bruxelles a déjà délivré 4 sanctions administratives pour des faits d'intimidation à caractère sexuel en rue. Les hommes pris en flagrant délit de ce type de faits risquent, depuis le 1er septembre, une amende pouvant aller jusqu'à 250 euros, rapporte mercredi Het Nieuwsblad. En juillet, la diffusion d'un documentaire de Sofie Peeters sur le phénomène de injures sexistes dont sont victimes les femmes dans la rue avait fait grand bruit.

Selon la police et la Ville de Bruxelles, un accord visant à lutter contre ces comportements sexistes avait déjà été conclu avant la diffusion du documentaire. Depuis l'entrée en vigueur de la mesure, 4 sanctions administratives communales (SAC) ont déjà été enregistrées, selon la police. Ces SAC permettent l'imposition rapide d'une amende sans l'intervention du parquet. Les amendes n'ont pas encore été envoyées aux auteurs en raison du délai de traitement du procès-verbal.

Les auteurs "doivent s'attendre à recevoir une lettre leur expliquant comment ils peuvent se défendre. S'ils ne réagissent pas, ils recevront l'amende", explique le secrétaire communal Luc Symoens.

Publicité clickBoxBanner