Bruxelles Deux personnes ont été hospitalisées dans un état grave.

Qu’est-ce qui a pu motiver une telle violence ? On ne le sait pas encore car les protagonistes de cette terrible bagarre survenue dimanche n’ont pu être entendus en raison de leur état de santé.

Il était 5 h du matin dans le quartier de la Bourse, situé au cœur de Bruxelles. Quatre jeunes hommes en sont venus aux mains pour une raison inconnue. Les coups ont été très violents. Des tessons de bouteille ont été utilisés. Deux des jeunes hommes ont été très vilainement blessés. On a craint un moment pour leur vie.

Le premier a été touché à la tête. Il a eu le crâne fracassé et souffre au minimum d’une fracture du crâne.

Le deuxième a été atteint par des coups portés à l’aide de tessons aux membres. Les coupures à un de ses bras sont telles qu’une partie du membre a été quasiment arrachée.

La police est intervenue et a réussi à intercepter trois jeunes hommes. Il s’agit de Syriens qui auraient déposé une demande d’asile en Belgique. Ils sont âgés de 18 à 24 ans.

Un quatrième homme a réussi à prendre la fuite. Il est activement recherché. Le laboratoire de la police judiciaire et un médecin légiste sont descendus sur les lieux, autour desquels un périmètre de sécurité a été dressé jusqu’à midi. Il s’agissait notamment d’analyser les traces de sang.

Le parquet de Bruxelles a requis trois mandats d’arrêt pour tentative de meurtre.

D’un premier examen, il apparaît qu’il s’agit d’une bagarre entre les quatre hommes qui aurait dégénéré plutôt que d’une agression.

Les interrogatoires, impossibles dimanche vu l’état de santé de deux des trois protagonistes, devront confirmer cette thèse et déterminer le mobile.