Bruxelles

Un professeur d'histoire du lycée Dachsbeck à Bruxelles a été démissionné d'office par la ville de Bruxelles pour avoir tenu des propos, jugés islamophobes sur Facebook, rapportent mardi les quotidiens de Sudpresse et la Dernière Heure. En décembre 2013, la mère d'une élève avait porté plainte auprès de la préfète contre le professeur, après avoir découvert une conversation sur Facebook, datant de février 2012, entre sa fille et le professeur. Celui-ci parlait de religion et demandait notamment à la jeune fille, au sujet de l'islam: "Pourquoi choisir la religion qui se caractérise par le plus haut taux d'analphabétisme et qui possède le plus grand nombre de pays sous-développés et arriérés?"

Le professeur qui enseignait depuis 14 ans n'avait eu jusqu'à présent aucun rapport négatif. Le professeur a introduit un recours contre la décision de la ville.