Bruxelles

Concert de gala pour un joli double anniversaire, ce vendredi soir à Bozar… Organisé dans le prolongement de la Fête du Roi, il sera donné par la Musique royale des Guides sous la direction du Capitaine-Chef de musique Yves Segers en présence du roi Albert II et de la reine Paola. Une soirée… royale donnée en fait à l’occasion des 80 ans de la Société de l’Ordre de Léopold et des 25 ans de l’Asbl Les Amis de la Musique Royale des Guides.

Au programme après la Brabançonne - cela va sans dire ! - les musiciens d’élite interpréteront l’ouverture de Benvenuto Cellini de Berlioz, le Concerto N°1 en sol mineur pour violon et orchestre de Max Bruch avec comme soliste le violoniste Andrey Baranov, premier lauréat du Concours International Reine Elisabeth en 2012.

La Marche des Guides en apothéose

Après l’entracte, on pourra entendre la Rhapsodie hongroise N°2 de Franz Liszt, le Pas Redoublé dédié à S.M. le roi Léopold 1er de Rossini, le Boléro de Ravel et comme il se doit, en guise d’apothéose d’un concert de la principale Musique militaire belge, tout se terminera par la Marche du 1er Régiment de Guides composée par Jean-Valentin Bender…

Un mot à présent du double anniversaire : le concert dont les bénéfices iront aux Œuvres Sociales de la Défense et aux Œuvres de Bienfaisance de la Société de l’Ordre de Léopold célèbrera donc d’abord les 80 ans de la Société de l’Ordre de Léopold qui a déjà été marqué il y a quelques semaines par une séance académique au Sénat en présence du roi Philippe.

Une société d’entraide bienvenue

"Le 9 juin 1934, la Société de l’Ordre de Léopold entrait en activité par la publication de ses statuts au Moniteur belge, sous la présidence du Premier ministre, le comte Charles de Broqueville" explique son président Xavier De Riemaecker. "Elle répondait ainsi aux encouragements du roi Albert Ier, de voir se constituer une Société d’entraide entre les décorés de l’Ordre de Léopold afin que les plus défavorisés d’entre eux bénéficient d’une institution durable capable de leur venir en aide dans les périodes difficiles. La Société poursuit depuis lors les objectifs fixés par ses fondateurs. Ceux-ci s’expriment principalement par des actions de solidarité et de bienfaisance".

L’anniversaire est l’occasion de rendre solennellement hommage aux décorés de l’Ordre qui se sont succédé dans un engagement au profit des plus démunis d’entre eux. "Mais" poursuit le président "c’est aussi l’occasion de mieux faire connaître les objectifs de la Société de l’Ordre de Léopold et d’encourager les décorés dans l’Ordre, empreint d’un esprit de chevalerie et de service aux autres, à nous rejoindre afin de permettre, dans un engagement commun, la poursuite des actions entreprises tout en relevant les défis contemporains".

Habitués de la grande salle de Bozar

Seconde raison de faire la fête en (belle) musique : le quart de siècle d’existence des Amis de la Musique des Guides.

"C’est toujours avec beaucoup de plaisir que nous nous retrouvons au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles pour le concert de gala donné par la Musique Royale des Guides à l’occasion de la fête du Roi" explique son président le baron et ambassadeur honoraire Patrick Nothomb. "Ce concert est le 25e organisé par notre association. Tous, à l’exception de deux, furent donnés en cette prestigieuse salle Henri Le Bœuf. Comme les derniers ont fait l’objet d’enregistrements live, nous en profitons pour présenter un magnifique coffret de 5 CD grâce auxquels vous pourrez vous remémorer de magnifiques moments musicaux. Une belle manière encore de fêter le quart de siècle d’existence des Amis de la Musique Royale des Guides ! Mais nous n’en resterons pas là : on peut d’ores et déjà annoncer pour 2015 un concert de musique américaine qui nous permettra de mettre à l’honneur Leonard Bernstein, 25 ans après son décès…. L’occasion de réentendre des extraits de "West Side Story" mais aussi des œuvres d’autres compositeurs américains comme Gershwin, Copland, etc"

Renseignements : 02/507.82.00 ou www.amrg-vkmg.be


Aïe, aïe, une initiative militaire et culturelle mise à la diète ?

Ce vendredi soir, ce ne sera - évidemment ! - pas "le" thème de discussion du jour mais les centaines d’amateurs de musique présents à la salle Henri Le Boeuf se poseront, immanquablement, la question de savoir à quelle sauce pourrait être mangée la Musique royale des Guides. De réduction en réduction, elle s’est déjà retrouvée dans le collimateur des décideurs politiques, pas toujours très au parfum, ni très conscients de ce qu’elle fait pour la promotion culturelle. A cet égard, les Amis de la musique des Guides, fondée en juin 1989 sous la présidence du général-major e.r. Gilbert Thibaut de Maisières et à l’initiative du général-major e.r. René Bats et du major e.r. Yvon Ducène, chef de musique honoraire veillera toujours au grain. Après 25 ans, elle promeut encore le rayonnement artistique de la Musique et ses intérêts moraux et matériels. Parmi ses traditions, il y a un concert de gala annuel à l’occasion de l’anniversaire puis de la Fête du Roi.

Un coffret de cinq CD d’enregistrements récents

Le premier concert a eu lieu au Conservatoire de Bruxelles le 7 septembre 1989 sous la direction du Capitaine chef de musique Norbert Nozy et du chef invité Willy Claes, alors encore vice-Premier Ministre. À deux exceptions près - le Centre culturel d’Hasselt (1991) et le Théâtre Saint-Michel à Bruxelles (1999) - les concerts ont toujours lieu aux Beaux-Arts. L’association a publié l’historique "La Musique des Guides. Un siècle d’enregistrements" de Francis Pieters. Elle a aussi produit plus de 50 CD avec un répertoire belge, des œuvres originales et des transcriptions de grands maîtres. Ce vendredi, les Amis proposeront un album de 5 CD reprenant des concerts antérieurs. Pour continuer la fête chez soi…