Bruxelles
Un an après avoir vu apparaître la fresque géante représentant un pénis, les Saint-Gillois ont découvert ce jeudi une oeuvre similaire qui représente cette fois-ci... une vulve.

Le sexe féminin a été peint sur la bâche qui recouvre actuellement l'immeuble qui se trouve à l'angle formé par la rue Théodore Verhaegen et l'avenue du Parc. Ce qui induit qu'il fait parfaitement face au pénis, tout un symbole. 

Toutefois, la fresque ne devrait pas rester aussi longtemps que son homologue masculin puisque la bâche est vouée à être retirée. Le ou les auteurs de ces peintures géantes ne sont toujours pas connus.