Bruxelles

Force est de le reconnaître : la Place Royale est un lieu exceptionnel par son environnement néoclassique mais aussi par son riche passé.

C’est notamment là qu’ont eu lieu l’intronisation, le 21 juillet 1831 de Léopold Ier le premier Roi des Belges ou encore les funérailles du roi Léopold III et du prince Charles…

Pourtant, ces dernières décennies, elle a progressivement perdu de son aura, muée surtout en site de passage pour bolides nerveux entre la rue de la Régence et la Rue Royale. Il était donc plus que temps de repenser ce site qui remonte à la fin du XVIIIe…

Mise en lumière dans tous les sens…

C’est ce à quoi s’attelle Beliris, entendez "l’équipe fédérale au service des Bruxellois et des visiteurs de Bruxelles". Au quotidien, Beliris réalise des projets de construction, rénovation et restauration dans des domaines variés : mobilité, logements sociaux, espaces verts, revitalisation de quartiers, culture, patrimoine et sport.

Dans ce cas-ci, Beliris vient de marquer voici un mois son accord pour un projet de réaménagement et de mise en lumière.

L’objectif est clair : il s’agit de (re) mettre en valeur ce patrimoine architectural. Pour ce faire, Beliris a, à l’issue d’une compétition internationale, mandaté l’association momentanée Grontmij, West 8 et Cerau pour réaliser les études.

Chez Beliris, on explique que "le projet présenté voudrait recréer un lien entre le bâti et les visiteurs de la place. Via la création de zones piétonnes, le projet permettrait aux visiteurs d’admirer les façades majestueuses en prenant du recul. L’aménagement proposé réduirait la zone de trafic pour améliorer la qualité résidentielle de la Place et créer un véritable lieu de rendez-vous".

Un autre axe important du projet est la mise en lumière des façades de la Place Royale et de la Place des Musées. Le réaménagement prôné entend valoriser la richesse architecturale et créer une véritable atmosphère nocturne dans le quartier. En même temps, il va de soi que le projet favorisera l’accès aux musées.

Un atout aussi pour les musées

"Porte d’entrée du quartier des musées de Bruxelles, la Place Royale accueille chaque année des milliers de touristes. L’intervention proposée inviterait davantage les visiteurs à entrer dans les bâtiments et musées qui entourent la Place. L’impact touristique serait donc majeur. Le chantier concernerait dans un 1er temps l’étanchéité de la dalle au-dessus du site archéologique du Coudenberg puis le réaménagement de la surface et la mise en lumière des façades. Au programme du réaménagement : remise à niveau de la surface, création d’une vaste zone piétonne, révision des flux de circulation, pose de nouveaux rails de tram, nouvel éclairage public, revêtements en pavé et pierre bleue".

Clin d’œil au développement durable et au respect du patrimoine : les matériaux en bon état seraient le plus possible récupérés.

Concrètement, les études menées devraient être achevées fin 2016 avec un début des travaux en 2017. C’est long ? Sans doute mais Rome ne s’est pas faite non plus en un jour…