Bruxelles

Le gouvernement bruxellois a donné son feu vert à la prolongation de la ligne de métro desservant actuellement le plateau du Heysel et la stade Roi Baudouin, au-delà de l'actuelle station de métro Roi Baudouin pour atteindre le site sur lequel est projetée la construction d'un stade national, mais aussi d'un parking de dissuasion de plusieurs milliers de place, a affirmé lundi le ministre bruxellois de la mobilité et des Travaux Publics, Pascal Smet. Selon le ministre qui s'en est expliqué en marge d'une conférence de presse conjointe organisée par les autorités de la Ville de Bruxelles pour officialiser la date mise en piétonnier des boulevards du centre de la capitale, il s'agit d'une décision de principe qui a été prise lors de la dernière réunion du gouvernement bruxellois, avant les vacances de Pâques, sans calendrier, mais qui englobe aussi d'autres aspects du dossier de la mobilité.

D'après M. Smet, ce prolongement permettrait ainsi d'aménager également une zone de rangement des rames de métro sans avoir à envisager la construction d'un dépôt initialement envisagé sur le plateau du Heysel.