Bruxelles Philippe Mawet retrace 30 ans de métro et d’autres transports.

Bien implanté dans l’Unité pastorale de Stockel aux Champs et à la tête de la paroisse Sainte-Alix à Woluwe-Saint-Pierre, l’abbé Philippe Mawet est un "echte Brusseleir" d’adoption pleinement intégré après avoir essuyé - et ce fut loin d’être de la tarte, au sucre ou à la djote - les plâtres paroissiaux de Louvain-la-Neuve.

Sacré curé que ce responsable des âmes sampétrusiennes au sens large… Nous le connaissions "branché" sur les médias et la communication sociale, au sens noble du terme - plutôt celle vantée par l’Eglise catholique depuis le concile que ses avatars plus contemporains…

Mieux, sa passion pour le message évangélique, il la partagea d’abord sur les ondes illégales de Radio Louvain-la-Neuve avant de diriger la Radio-Télévision catholique belge - mais voilà qu’il nous a bluffés par une passion secrète qui ne manque pas de sens dans une grande ville, largement engorgée et embouteillée…

Philippe Mawet se double en effet d’un passionné de tout ce qui transporte les fidèles et les mécréants (ou moins croyants ou agnostiques…) au point d’avoir photographié presque sans modération tout ce qui roule vers les quartiers les plus orientaux - au sens géographique, s’entend - de la capitale.

Deux regards maïoraux

L’occasion faisant le (bon) larron, l’abbé Mawet profite du trentième anniversaire de l’arrivée du métro à Stockel et à Kraainem mais aussi de la prolongation du tram 39 vers Ban Eik en empruntant l’ancienne ligne de tram qui reliait Bruxelles à Tervuren.

Cela s’est traduit par une brochure de 80 pages qui comprend 402 photos…

Le journaliste-communicateur qui pilote une des paroisses les plus dynamiques de la région bruxelloise a fait ici aussi œuvre utile puisqu’il nous ouvre ses archives, mais c’est aussi un regard éclairé sur la mobilité publique dont le monde politique a vraiment beaucoup à apprendre plutôt qu’à se perdre dans des luttes pichrocolines…

Cerise sur le gâteau : Philippe Mawet a eu l’heureuse idée de donner aussi la parole aux décideurs précités.

Et c’est ainsi que si la préface a été réalisée par Benoît Cerexhe (CDH), la postface est signée de Willem Draps (MR).

"Un 30e anniversaire à Stockel. 1988-2018" de Philippe Mawet est en vente aux prix de 19 € au musée du Tram, ainsi que dans les Press Shops de Stockel et Ste-Alix ainsi qu’à l’UOPC.