Flandre L'hôpital de Knokke-Heist, son directeur général et deux médecins sont reconnus coupables de l'homicide involontaire du petit Jasper, survenu à l'hôpital de Knokke-Heist en 2012. 

L'enfant de huit mois est décédé en novembre 2012 après une opération. C'est la phase de réveil qui a posé problème. A la suite d'une inversion de tuyaux, le bébé aurait reçu du protoxyde d'azote plutôt que de l'oxygène. Il avait alors fait un arrêt cardiaque, était tombé dans le coma avant de décéder quelques jours plus tard.