Flandre Mons En cause : des placements financiers réalisés après la vente de son secteur télédistribution.