Flandre

Les conducteurs de bus et trams De Lijn en Flandre orientale poursuivront leur mouvement de grève mardi, a décidé lundi en fin d'après-midi le front commun syndical, après qu'un membre de la direction s'en soit pris à un gréviste. Lundi, le personnel de De Lijn Flandre orientale a mené une action de grève de 24 heures, qui devait normalement prendre fin mardi matin.

Dans le courant de la journée, la direction s'est rendue au dépôt pour s'adresser au personnel.

"Un membre de la direction a alors adressé une remarque particulièrement dénigrante à un membre du personnel", explique le syndicaliste ACV Jürgen Braeckevelt. "Nous ne pouvons pas accepter cela. Le personnel est en colère et, après consultation en front commun syndical, nous avons décidé de poursuivre la grève mardi", poursuit-il. Une réunion mardi matin à 09h00 était prévue de longue date entre direction et syndicats.

"Nous partons du principe que cette réunion aura bien lieu et espérons que des propositions positives seront faites. Indépendamment de cette réunion, nous déciderons combien de temps durera la grève de mardi", conclut le syndicaliste.