Flandre

Un Roumain de 23 ans a été interpellé lundi midi dans son pays d'origine au sujet de la mort de Sofie Muylle à Knokke. 

L'information, qui provient de médias roumains, a été confirmée ce mercredi matin par la section brugeoise du parquet de Flandre occidentale. Le corps de Sofie Muylle avait été découvert le 22 janvier dernier à la mi-journée sur la plage, en contrebas de la terrasse d'une brasserie de Knokke. L'autopsie avait révélé que la jeune femme était décédée de mort violente la nuit précédente.

On sait que la victime avait passé une partie de la nuit avec son compagnon dans un café de Knokke. Elle aurait ensuite quitté l'établissement seule. Mais ses dernières heures restent floues.

Les images des caméras de surveillance ont filmé à plusieurs reprises un homme portant une veste bleue roder autour de son cadavre, images corroborées par des témoins. On ignore encore comment Alexandru C. est arrivé dans le radar des enquêteurs. Mais des photos publiées sur son profil Facebook le montrent vêtu d'une veste bleue similaire à celle des images. De plus, l'homme y affirme qu'il habite Knokke-Heist.

Il a été appréhendé à Salcea, au nord-est de la Roumanie, dans le cadre d'un mandat d'arrêt européen émis par le juge d'instruction en charge du dossier.

"Le parquet demande sa remise à la Belgique de manière à ce que d'autres devoirs d'enquête puissent être exécutés, notamment une analyse ADN", a précisé la procureure Céline D'havé. Dans l'intérêt de l'enquête, le parquet ne désire pas commenter davantage l'information.

On ignore si Alexandru C. s'oppose à sa remise à la Belgique. D'après les médias roumains, la juridiction compétente se prononcera dans les 15 jours.