Flandre

La Ville de Gand veut organiser un projet pilote prévoyant que 5.000 jeunes de 16 à 18 ans pourront participer aux élections communales d'octobre 2018, a annoncé lundi l'échevine gantoise des Affaires civiles Sofie Bracke (Open Vld). Une écolière de Gand avait invité les autorités communales locales à organiser un vote alternatif pour les jeunes entre 16 et 18 ans. Celles-ci ont directement pris contact avec la jeune fille et élaboreront avec elle une proposition concrète, a explique l'échevine.

Concrètement, tous les jeunes de la catégorie d'âge concernée, soit près de 5.000 personnes, recevront une convocation pour participer à un vote (probablement) numérique par le biais d'une application ou d'un lien à code unique. "Mais cela doit encore être élaboré davantage, le coût doit encore être analysé. Nous devons garantir que tous, y compris ceux qui ne disposent pas de leur propre ordinateur, puissent participer", complète Sofie Bracke.

Laisser ces jeunes voter en version papier dans les urnes n'est pas permis par la législation électorale. Seuls les électeurs "officiels" en ont le droit, rappelle encore l'échevine, qui veut absolument éviter que les bulletins de vote de ces jeunes se mélangent aux autres. D'après elle, organiser le vote dans un local distinct ne serait en outre pas efficace.