Reynders: que la Flandre résolve d'abord ses propres problèmes

BELGA Publié le - Mis à jour le

Flandre

Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a apporté mardi une fin de non-recevoir au souhait du ministre-président flamand, Kris Peeters, de voir la Flandre jouer un rôle plus important sur la scène européenne. "Le gouvernement doit d'abord résoudre ses propres problèmes avant d'exiger de jouer un plus grand rôle sur la scène européenne", a-t-il affirmé lors de l'émission De Ochtend de la VRT-radio.

M. Peeters (CD&V) a réclamé, à l'occasion de la fête de la Communauté flamande, un rôle plus grand pour la Flandre sur la scène européenne. "Dans trop de réunions européennes, l'on retrouve à tort aujourd'hui des ministres et des diplomates du fédéral autour de la table", a-t-il dit, appelant le ministre des Affaires étrangères à convoquer une réunion de la conférence interministérielle de politique étrangère "pour revoir l'accord de coopération qui concerne l'Union européenne".

M. Reynders (MR) n'a pas semblé emballé par cette idée. "Si la Flandre veut davantage de responsabilités en Europe, elle doit aussi payer", a-t-il fait valoir, soulignant qu'aucun ministre d'entités fédérées ne siégeait dans "nombre d'organes européens".

M. Peeters a indiqué qu'il n'entendait pas attendre une réforme de l'Etat pour mettre sur la table le dossier de la représentation (du fédéral et des Régions et Communautés) au niveau européen.

Publicité clickBoxBanner