Flandre

Une bande de passeurs a une nouvelle fois été prise sur le fait sur le parking de Waasmunster (Flandre orientale) le long de la E17 vendredi, indique la police fédérale. Six perquisitions menées ensuite en région bruxelloise ont permis l'interpellation de huit suspects.

L'enquête a été ouverte au milieu de cette année, précise la police fédérale. "Les suspects résidaient en région bruxelloise et faisaient essentiellement usage des parkings situés le long des autoroutes (E40, E17, E19, E34 et E429) pour conduire des réfugiés sans papiers vers le Royaume-Uni. Ils cachaient les personnes dans les espaces de chargement des camions, parfois des véhicules frigorifiques".

Le 20 octobre dernier, une bande de passeurs a été prise sur le fait sur le parking de Waasmunster. "Six victimes avaient été installées dans des camions. Des unités spéciales de la police fédérales sont intervenues au moment où ils s'en allaient. Trois suspects, âgés respectivement de 19, 21 et 24 ans, ont été appréhendés sur place. Des perquisitions ont parallèlement à cela été menées en région bruxelloise (notamment à Watermael-Boisfort, Auderghem, Schaerbeek et Bruxelles-ville). Huit suspects, notamment syriens, égyptiens et tunisiens, ont été interpellés".

Le juge d'instruction de Termonde a placé tous les suspects sous mandat d'arrêt.