Flandre

Un juge d'instruction de Tongres a placé mardi sous mandat d'arrêt et en détention deux personnes soupçonnées d'être impliquées dans la mort de Luana Romagnoli, une jeune femme de 25 ans poignardée lundi soir à Genk. 

Il s'agit de son ex-partenaire de 31 ans, Emrah T., et son actuelle compagne, âgée de 23 ans, indique le parquet de Limbourg.

La scène s'est déroulée dans le centre de Genk. La jeune femme, qui était avec sa fille de trois ans, a reçu des coups de couteau au visage et au cou. Elle a succombé à ses blessures en rue.

Luana a quitté avec son ami et sa fille un appartement et a rencontré Emrah T. ainsi que la compagne de celui-ci. Une discussion animée a eu lieu, suivie d'une bagarre, lors de laquelle un couteau a été brandi.

La police locale a pu emmener trois personnes pour audition: l'ami de la victime, son ex-compagnon et la copine de celui-ci. Son compagnon actuel a ensuite été libéré.

Le parquet de Limbourg a envoyé le labo sur place. Un service d'aide aux victimes s'occupe de chercher une solution d'accueil pour la fille de Luana R.