Flandre A seulement 18 ans, Nicolas Pevée (Défi) devient conseiller communal d'opposition à Zaventem.

Nicolas Pevée a grandi en Région bruxelloise, où il a fait ses humanités. Installé maintenant en périphérie bruxelloise, à Zaventem, il a décidé de se lancer en politique... et a été élu au conseil communal à l'issue du scrutin du 14 octobre.

"J'ai commencé à ressentir un intérêt pour la chose publique lorsque j'avais 14 ans. J'ai suivi des cours de politique à l'institut de la Providence, à Woluwe-Saint-Lambert, et la professeure m'a transmis sa passion. C'est elle qui m'a donné envie de m'engager", explique Nicolas, actuellement en première année dans une Haute-Ecole à Crainhem.

Le déclic s'est fait lorsqu'il a, par hasard, rencontré Olivier Maingain, président de Défi, lors d'une exposition. "Je me suis alors renseigné sur son parti et en prenant connaissance du programme, j'ai trouvé que cela me convenait bien et que cela correspondait aux valeurs qu'on m'a inculquées depuis tout petit", ajoute Nicolas.

Ce jeune élu espérait recueillir un maximum de 70 voix, mais a finalement obtenu plus du double. "J'ai obtenu 161 voix, et je suis le plus jeune élu francophone en Flandre. C'est une grande joie d'autant que j'étais en 17e position sur la liste Union des Francophones, et j'ai obtenu le cinquième meilleur score de la liste, ce qui me permet d'accéder au conseil communal. Désormais, je veux apprendre les codes et le mécanisme de la politique locale en suivant notamment notre cheffe de liste Véronique Pilate", poursuit-il.

Aujourd'hui, Nicolas Pevée souhaite incarner le renouveau en politique. "On constate une méfiance de la part de jeunes envers le monde politique et on entend souvent qu'en politique, il y a les dégoûtés et les dégoûtants et ceux qui restent sont les dégoûtants. Mais je ne suis pas d'accord avec ça et je souhaite faire passer le message qui si on arrive, ensemble, à se mobiliser, on peut faire changer les choses et la société."