Flandre

A Zeebrugge, 120 routiers ont été contrôlés pour savoir s'il respectaient leur temps de repos durant le long week-end de Pentecôte. Quarante-six chauffeurs étaient en infraction et ont écopé d'une amende, selon Filiep De Ketelaere, de l'Auditorat du travail. 

Au total, 113.000 euros provenant d'amendes immédiates ont été récoltés. Tous les 14 jours, les routiers sont obligés de prendre 45 heures de repos ininterrompues. Ils ne peuvent pas passer ce temps dans leur camion. Mais, certains chauffeurs, d'origine roumaine ou bulgare notamment, gardent leur indemnité journalière octroyée par leur employeur et séjournent dans leur camion.

Sur 120 chauffeurs contrôlés lundi, 46 étaient en infraction. "Ce sont principalement des routiers roumains qui étaient en infraction", selon M. De Ketelaere. Les esprits se sont échauffés durant les contrôles et trois personnes ont été arrêtées administrativement.