Hainaut Un mois d’activités de sensibilisation et de réflexion autour des droits des femmes.

En Fédération Wallonie-Bruxelles, il n’existe pas d’événement plus mobilisateur et plus riche que celui de la plateforme des Femmes de Mars : sur un mois, il concentre en effet une vingtaine de rendez-vous dédiés à la réflexion et l’action collective autour de la Journée internationale des droits des femmes.

L’aventure a commencé voici trois ans un peu comme un défi, rappelle Margaux Joachim qui coordonne les vingt-cinq associations et groupements de citoyens membres. Du 7 au 30 mars, diverses activités remettront en avant les femmes artistes, militantes, entrepreneuses, expertes, activistes qui se battent au quotidien pour faire évoluer une société encore très largement marquée par la domination masculine.

Nouveautés

Conférences, expositions, ateliers, rencontres, spectacles, concerts, cinéma (voir ci-contre), formations et interventions en rue sont au programme. Comme la marche des Siffleuses le 8 mars à midi au départ de la place Verte.

Objectif : dénoncer le harcèlement, les violences verbales et les agressions sexuelles en rue. "L’idée, c’est de renverser les rôles en imposant aux hommes ce qu’ils nous font subir au quotidien, comme des réflexions déplacées, des insultes, des propositions indécentes", explique Margaux. Un groupe de militantes traversera la ville et interpellera des hommes sur son trajet.

Autres nouveautés : parmi les ateliers de la cuvée 2018, deux initiations à la self-défense verbale seront organisées à la Maison de la presse de Charleroi le mardi 20 mars,en après-midi et le jeudi 22 mars en soirée : chacune sera invitée à partager ses trucs et astuces pour résister au sexisme, avec des conseils d’attitude, de répartie, de réactions face à diverses situations.

Concert de clôture

Réservé aux filles, l’événement est organisé par l’échevinat de l’Egalité des chances : "Chaque session accueillera une quinzaine de participantes", indique Isabelle Semeraro. Un concert clôturera le programme à l’Eden le vendredi 30 mars avec les groupes Soldout, Dream Wife et Few Bits, suivi d’une after-party des Imposteuses.