Hainaut

La liste conduite par la bourgmestre défend son bilan et présente son programme

Quand on occupe le mayorat depuis six ans, on ne se contente pas de présenter son programme à la veille des élections. On mise aussi sur son bilan. C'est le cas d'Aurore Tourneur et de sa liste EMC. La formation a dévoilé les projets qu'elle entend mener pour la prochaine mandature. Ils s'inscrivent dans la continuité de ce qui a déjà été entrepris.

La nouvelle équipe l'avait annoncé en succédant à Etienne Quenon en 2012, elle voulait moderniser la gestion communale. Elle s'est ainsi lancée dans l'élaboration d'outils devenus indispensables comme le PCDR ou le PCM. Indispensables, car ils permettent d'objectiver les projets à développer sur la commune tout en touchant des subsides de la tutelle. Durant la prochaine mandature, l'EMC pourra ainsi récolter les fruits du travail amorcé.

"Au niveau du bilan, nous avons également dressé un cadastre des bâtiments communaux pour déterminer les besoins en matière de rénovation", rappelle la bourgmestre. "Nous avons amélioré le fonctionnement des services de l'administration, nous avons réaménagé une vingtaine de voiries et avec le CPAS, nous avons mis en place de nouveaux projets comme la collecte des invendus."

Les Mérites sportifs, l'initiation aux jeux d'échec dans les écoles, le marché du terroir, le salon de la santé ou le conseil communal des enfants font également partie des nouveautés qui ont vu le jour à Estinnes durant ces six dernières années.

L'EMC souhaite donc poursuivre sur sa lancée afin d'améliorer le cadre de vie dans la commune aux éoliennes. "Nous avons travaillé sur les projets que nous voulions développer. Nous les avons ensuite partagés avec les citoyens à travers des rencontres dans les différents villages de l'entité. De nouvelles idées sont alors apparues et nous ont permis de finaliser notre programme", précise Aurore Tourneur.

Des infrastructures sportives ouvertes à tous pourraient ainsi faire leur apparition à différents endroits. Le terrain de tennis pourrait d'ailleurs être rénové et même reconverti en terrain de padel. Le fonctionnement de l'administration devrait encore être amélioré en intégrant davantage les nouvelles technologies. On parle aussi d'une application pour signaler les dépôts sauvages et améliorer la propreté dans la campagne. Et pour lutter contre les incivilités, un fonctionnaire-sanctionnateur pourrait être engagé. Dans un tout autre registre, l'ancien site Coprolec devrait être aménagé pour accueillir notamment un relais agricole destiné à mettre en valeur les produits locaux. L'apprentissage des langues étrangères sera en outre une priorité pour l'enseignement.

Les promesses sont nombreuses. La majorité les veut SMART. "SMART pour Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et définis dans le Temps", précise la bourgmestre.

Notons enfin que l'EMC a perdu un candidat la semaine dernière avec le décès d'Alain Discart. "Beaucoup de gens me demandent s'ils peuvent voter pour Alain. Je leur réponds que oui, évidemment. Nous ne pouvions plus modifier notre liste à une échéance aussi proche des élections. Ceux qui veulent rendre hommage à Alain en votant pour lui peuvent le faire, les votes iront de toute façon pour notre liste au sein de laquelle Alain s'était engagé", conclut Aurore Tourneur.